Archive for mars 2015

Une autre alternative est la guerre

Les Etats-Unis fortement déconseillé l’AIIB (Infrastructure Asie Investment Bank) mais quand le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France a ignoré la forte demande des États-Unis et rejoint le AIIB, les États-Unis a perdu le gambit et la position. De Hedge Zéro , « Mais ne vous méprenez pas, ce est, au mieux, un exemple de Washington couper ses pertes et, au pire, une reddition pure et simple. » Ce est un signe de plus que d’autres pays envisagent des alternatives de dollars – une évolution extrême de notre dollar-centric monde.

Le FOMC se est réuni le 18 Mars, fait leurs déclarations, et les médias ont passé des centaines d’heures de temps d’antenne à savoir si le mot «patient» serait supprimée et ce que cela indiqué. L’obsession des médias avec le prononcé du taux d’intérêt du FOMC semble comme un Monte-Trois-Card détournement de dissimuler l’emplacement de l’objet cible. Peut-être la cible qui doit être caché, ce est que les États-Unis a accumulé $ 18 billions USD en dette impayable et a encore une économie affaiblie. Si QE1,2, et 3 plus ZIRP ne résolvent pas les problèmes, sera QE4 faire mieux?

Les banques centrales tentent de générer de l’inflation. De Hemingway:

« La première panacée pour une nation mal gérée est l’inflation de la monnaie; la seconde est la guerre. Les deux apportent une prospérité temporaire; deux apportent une ruine permanente « .

Si les banques centrales ne peuvent pas produire leur inflation désiré, une autre alternative est la guerre. Peut-être que la guerre sera utilisé comme une diversion et bouc émissaire pour inverser les forces déflationnistes que les banquiers centraux craignent. Nous allons peut-être entendre une version de « L’économie se est écrasé en raison de la guerre avec les Russes, qu’ils ont commencé. Les problèmes de l’économie ne sont en aucune façon liés à quatre décennies de l’impression de la monnaie fiduciaire, sur les dépenses du gouvernement de commande, et un de la Réserve fédérale qui a une solution pour tous les problèmes -. Plus de dépenses et plus de dette « 

Publicités

En France même, le filet bancaire se resserre Par Bruno Bertez

En attendant l’étau, puis la confiscation; les dépôts bancaires ne sont plus de la monnaie. Ils méritent une décote. Le cash vaut plus que les dépôts!

Lisez attentivement le texte ci-dessous; peut -être l’avez-vous reçu. Vous n’en avez pas saisi la portée car il est fait « à froid », c’est à dire que les questions et les menaces qui en découlent ne s’imposent pas maintenant. C’est une mesure, une de plus, elle complète un arsenal terrifiant.

Permalien de l'image intégrée

Il est des mesures fondamentales qui passent totalement inaperçues, ou mieux, qui sont totalement censurées. Bien entendu elles sont scélérates et elles sont prises au nom d’une sécurité dont on ne voit pas très bien le sens. Sécurité de qui? Sécurité contre quel risque? Réponse, sécurité du Système contre un « run », c’est à dire contre une demande des déposants qui souhaitent retirer leur argent de la banque, lorsqu’ils ont l’impression qu’il est menacé. Les Agences de notation devraient apprécier et réévaluer les notes des établissements bancaires, la stabilité des dépôts est renforcée puisque, à l’échelle de l’ensemble du Système bancaire, l’argent ne peut plus sortir, voilà un risque considérable qui disparaît. On a d’un coup de baguette légal, mais pas magique, transformé votre argent liquide en quasi fonds propres, du moins en ressource permanente des banques. Un cadeau au système qui vaut des dizaines de milliards!

La réalité est que, touche par touche, se met en place le dispositif qui va permettre, un jour, à notre avis autour de fin 2016-début 2017, le blocage, puis la confiscation partielle de vos  Dépôts Bancaires. En deux mots: pour masquer la crise, on crée de la monnaie et cette monnaie, un jour, il va falloir la reprendre car elle sera excédentaire, dangereuse. Vos dépôts sont une épée de Damoclès sur le Système et donc on vous la retire.

D’ores et déjà, nous pouvons affirmer ce que nous avons expliqué, « l’argent que vous avez en dépôt sur un compte bancaire n’est plus de la monnaie ». Il a perdu les caractéristiques de la monnaie telle que vous l’avez connue, à savoir: sécurité, liquidité, disponibilité.

Nous allons plus loin et nous l’avons expliqué, on coupe le lien entre votre argent et votre droit de propriété, l’argent ne vaut plus « en lui-même », il n’est qu’une relation avec votre banque et c’est fondamental au plan juridique. L’argent ne vaut qu’en fonction de cette relation et ainsi se brise la valeur « en-soi » de l’argent et donc le droit de propriété. Un euro « ici » ne vaut plus un euro « là ».C’est la ratification, l’aboutissement des nouvelles théories monétaires comme celle d’A. Graziani, par exemple, qui ne voit dans l’argent que l’aspect « circulation » et, à ce titre, lui retire toute valeur « en -soi ».  Pour les étudiants et ceux qui veulent comprendre comment ils sont mangés, nous conseillons les ouvrages qui sont à la base des pratiques actuelles en note à la fin du texte.

Tout ceci, en attendant la fin de la stabilité nominale de la valeur de la « monnaie », puisque au train où vont les choses, il est évident que tout cela est le prélude aux taux négatifs, à la monnaie biodégradable avec le temps,  puis aux bail-in et/ou à l’amputation inflationniste. En fait, nous revenons, alors que l’on nous fait croire que tout va très bien, et que les problèmes de la crise sont résolus, nous revenons aux « Executive Orders » de Roosevelt des années 30, 1933 si nos souvenirs sont bons, mais c’est à vérifier.   

Depuis le début de la crise et dès les premières mesures, nous avons diagnostiqué: « on ne résout rien, on tape dans la boite, on bluffe pour gagner du temps ». Cette théorie du bluff est d’ailleurs exposée cyniquement dans le livre de Geithner. Ce faisant, expliquions-nous, on se donne le temps de préparer les mesures et dispositions futures, tout en aggravant la situation présente. De fait, on met bien en place tout l’arsenal répressif et confiscatoire et, en même temps, on aggrave encore plus situation: la dette, les dettes galopent encore plus, et le système se fragilise à une vitesse accélérée.

 

A ceux qui s’interrogent et se disent, mais en attendant, quoi? Nous répondons en attendant la solution qui est la destruction maîtrisée, programmée, gérée, de tous ces actifs monétaires, quasi monétaires et money-like qui sont en excédent dans le Système. Le pourcentage d’actifs monétaires et quasi-monétaires, money-like en regard  des GDP est devenu beaucoup trop élevé. On a refusé la destruction spontanée chaotique de 2009, parce que l’on a l’illusion que l’on pourra faire cette destruction de façon ordonnée, pilotée, dirigiste, socialo-kleptocratique.

Un bail-in, on est en train d’en faire un en Autriche, pays européen encore « A », pour payer la découverte d’un trou de près de 8 Milliards dissimulé dans les écritures d’une banque, la Heta Asset Résolution. L’affaire, dont vous n’entendez pas parler, fait du bruit en Allemagne car la banque autrichienne va coûter très cher aux Bavarois. Le bail-in, c’est ce qui a été fait à Chypre sur les exigences de l’Allemagne pour punir les Chypriotes d’abriter de l’argent russe. Tout cela, ce sont des répétitions, des tests, des rodages. Le bail-in consiste à faire payer par les gens qui n’en sont pas responsables les erreurs, les tricheries et malversations des banques. D’une façon générale, le dispositif qui se met en place subrepticement a pour objectif de faire payer directement aux peuples les erreurs des gouvernements, leur lâcheté et les scélératesses des Banquiers Centraux, en invoquant l’argument mystificateur: grâce à ce dispositif, ce ne sont plus les contribuables qui paient. On oublie au passage de dire que tout le monde est bancarisé et que les contribuables et les déposants bancaires… sont les mêmes personnes.

Votre argent n’est plus disponible et, en plus, pour retirer ce dont vous avez besoin, vous devrez, tenez-vous bien, fournir des explications, des justifications. Il est évident que tout cela correspond à plusieurs objectifs :

  • -piéger, rendre non liquide.
  • -limiter les possibilités de retrait lors de la déclaration d’un sinistre bancaire.
  • -contrôler, recenser ceux qui retirent du cash et ainsi pouvoir les suivre et poursuivre.
  • -renseigner les organes de surveillance et le fisc sur ce que vous faites.
  • -monétaire.

Cette semaine, Bernanke a abordé cette question, il conseille aux pouvoirs politiques de se donner la faculté légale de cette possibilité, car il considère que l’état actuel de la législation ne permettra pas de faire face à la prochaine crise. Par ailleurs, nous vous rappelons que, lors de sa dernière interview, Greenspan qui n’est plus aux affaires, et parle donc librement, a expliqué que l’on ne pouvait envisager de sortir des taux zéro sans provoquer un choc, une secousse sur les marchés. Et il a raison, c’est à partir des analyses de Greenspan, précisément, que nous avons pris le risque de fixer le calendrier de la prochaine secousse à  2017, date à laquelle la liquidité commencera à se réduire sérieusement et où on ne pourra plus contrôler les taux.

La hausse des taux aura les effets suivants : 

  • -elle ruinera les collatéraux, ils vont se dévaloriser mathématiquement
  • -elle fera ressorti les mauvais débiteurs, ceux qui se baignent nus
  • -elle fera plonger l’appétit pour le risque
  • -elle provoquera des arbitrages de titres anciens qui rapportent peu contre des titres nouveaux
  • -elle mettra en évidence le risque de contrepartie dans l’univers des dérivés.

Voici le texte type que vous avez reçu ou que vous allez recevoir. Vous devez le lire, relire; n’hésitez pas à interroger votre banque.

« Afin de renforcer son dispositif de sécurité, la banque X  fait évoluer les règles relatives aux retraits et dépôts d’espèces aux guichets de ses agences dotées d’un service de caisse.

A compter du 12/02/2015, les retraits d’espèces au guichet seront donc limités à 2.000 € par période de 7 jours consécutifs.

Pour des montants supérieurs, une demande devra être effectuée 5 jours ouvrés avant la date effective de retrait, et une justification de l’utilisation de ces fonds pourra être demandée.

Enfin, les dépôts d’espèces supérieurs à 7.000 € seront soumis à une approbation préalable de la Banque. Pour en savoir plus, contactez votre Conseiller. »

Lors de la nomination du nouveau président de BNP-Paribas, nous avons sursauté. Nous avons de la mémoire et surtout de l’expérience et nous avons été surpris de constater un trou dans la bio du nouveau président, Jean Lemierre. On a omis dans son CV le plus important, à savoir qu’il avait été Directeur Général des Impôts! Un Président de banque, ancien Directeur Général des Impôts pour un établissement qui s’est illustré dans le passé par ses activités de saut périlleux fiscal et son organisation de la fraude, on comprend mieux l’omission!

Aux armes citoyens….

Boursier.com) — Pour lutter contre le financement du terrorisme, le ministère des Finances a concocté un plan d’attaque dont les grandes lignes ont été présentées ce mercredi matin par le ministre, Michel Sapin. « Nous devons faire en sorte que les opérations financières soient mieux renseignées, qu’elles laissent plus de traces », a-t-il déclaré.

Retraits et achats en espèces limités

Première mesure : dès le 1er septembre 2015, les achats en espèces ne pourront pas excéder les 1.000 euros, contre 3.000 euros actuellement « pour les personnes physiques ou morales résidentes en France ». Pour les non résidents, le plafond est également abaissé de 15.000 à10.000 euros. Autre disposition, les banques devront signaler « tout dépôt ou retrait d’espèce supérieure à 10.000 euros par mois », auprès de Tracfin, service de renseignement rattaché aux ministères financiers. La mesure prendra effet le 1er janvier 2016 seulement, car elle « nécessite la mise à jour des systèmes d’information de l’ensemble des établissements financiers », précise Bercy.

Envoi d’argent par fret : déclaration obligatoire

Le plan de lutte de Michel Sapin prévoit également la présentation obligatoire d’une pièce d’identité pour l’échange de devises dont le montant sera supérieur à 1.000 euros contre 8.000 euros actuellement. Quant aux transferts physiques de capitaux par fret et fret express, ils devront être déclarés à la douane à compter du 1er janvier 2016. Actuellement, cette obligation ne pèse que sur les capitaux transportés par les personnes physiques au-delà de 10.000 euros, rappelle encore le ministère. Le plan prévoit par ailleurs de « faire reculer l’anonymat dans l’usage des cartes prépayées mais aussi d’inscrire les comptes « Nickel » disponibles chez les buralistes au Fichier national des comptes bancaires (Ficoba).

Gel des biens mobiliers & immobiliers

Enfin, le plan permettra de geler les biens mobiliers ou immobiliers pour une durée de six mois de personnes soupçonnées de commettre ou ayant commis des actes terroristes. Ce gel existe actuellement pour les comptes bancaires, alors que le droit européen l’autorise pour n’importe quel bien. Suite aux attentats de janvier, le gouvernement avait annoncé un renforcement de la coopération des services de Bercy et de l’Intérieur en matière de lutte contre le terrorisme. Il avait invité ces derniers à faire des propositions sur la détection et le gel de ces financements. « Elles viseront aussi à mieux articuler la lutte contre la fraude et la lutte contre le terrorisme, en vue du prochain Comité National de lutte contre la fraude », avait-il souligné.

 

Marianne Davril — ©2015, Boursier.com

La Chine a annoncé des plans pour un «monde devise ‘

 

Chinoise devise mondiale Les Chinois ne ont pas l’intention de vivre dans un monde dominé par le dollar américain pour beaucoup plus longtemps. Les dirigeants chinois ont appelé pour le dollar américain à être remplacé comme principal monnaie de réserve mondiale depuis longtemps , mais jusqu’à maintenant, ils ne ont jamais été très précis sur ce qu’ils allaient mettre en place de celui-ci. Beaucoup ont supposé que les Chinois voulaient tout simplement une nouvelle monnaie internationale à créer. Mais que faire si ce ne est pas ce que les Chinois avaient à l’esprit? Et se ils ont toujours voulu leur propre monnaie pour devenir la monnaie unique la plus dominante sur la planète entière? Ce que vous allez voir, ce est assez surprenante, mais il ne devrait pas être une surprise. Quand il se agit de l’économie et de la finance, les Chinois ont toujours été de jouer aux échecs tandis que le monde occidental a été de jouer aux dames. Malheureusement, nous avons obtenu au point où mat est à l’horizon.

Le mercredi, je suis tombé sur un excellent article de Simon noir . Qu’est-ce qu’il avait à dire dans cet article vient de moi terrassé …

Quand je suis arrivé à Bangkok, l’autre jour, en descendant de l’autoroute de l’aéroport, je ai vu un immense panneau d’affichage et il m’a terrassé.

Le panneau d’affichage était de la Banque de Chine. Il a déclaré: «RMB: Nouveau choix; La devise mondiale « 

Étant donné que la Banque de Chine est plus de 70% détenue par le gouvernement de la République populaire de Chine, je trouve cela très important.

Cela signifie que la Chine est littéralement la publicité sa monnaie à l’étranger, et ce est faire en sorte que tout le monde l’atterrissage à l’un des aéroports les plus fréquentés au monde le voit. Ils savent que l’avenir leur appartient et ils étalage il.

Ce est la photo de ce panneau d’affichage qui il a affiché avec son article …

Chinoise devise mondiale

Tout le monde sait que la Chine est en hausse.

Et presque tout le monde a supposé que la monnaie chinoise allait bientôt jouer un rôle plus important dans le commerce international.

Mais les choses ont évolué si rapidement au cours des dernières années que maintenant une très grande partie du monde financier se attend en fait le renminbi pour remplacer le dollar comme principale monnaie de réserve de la planète un jour. Ce qui suit vient de CNBC

Le yuan chinois étroitement contrôlé finira par supplanter le dollar comme le sommet monnaie de réserve internationale, selon un nouveau sondage des investisseurs institutionnels.

L’enquête auprès de 200 investisseurs institutionnels – 100 siège en Chine continentale et 100 à l’extérieur de celui-ci – publié par State Street et l’Economist Intelligence Unit, le jeudi trouvé 53 pour cent des investisseurs pense que les renminbi dépasser le dollar américain comme monnaie de réserve du monde.

L’optimisme était plus élevé au sein de la Chine, où 62 pour cent ont dit qu’ils ont vu un monde de Redback à l’horizon, contre 43 pour cent en dehors de Chine.

Et sans aucun doute, nous commençons à voir les prémices d’un changement important.

Il suffit de considérer cet extrait d’une récente dépêche de Reuters

Yuan de la Chine ont fait irruption dans le top cinq en tant que monnaie de paiement du monde en Novembre, dépassant le dollar canadien et le dollar australien, organisation mondiale de services de transactions SWIFT a déclaré mercredi.

Le dollar américain ne sera pas remplacé du jour au lendemain, mais les choses sont en train de changer.

Bien sûr, la vérité est que les Chinois se préparent pour cela depuis très longtemps. Les Chinois refusent de dire au reste du monde exactement combien d’or qu’ils ont, mais tout le monde sait qu’ils ont accumulé d’énormes quantités de celui-ci. Et même se ils ne sauvegardent pas explicitement le renminbi avec de l’or, les réserves massives d’or que la Chine se accumule seront toujours donner le reste de la planète beaucoup de confiance dans la monnaie chinoise.

Mais ne prenez pas mon mot pour lui. Pensez à ce que Alan Greenspan a eu à dire sur la question …

Alan Greenspan, qui a servi à la tête de la Réserve fédérale pendant près de deux décennies, a récemment écrit un éditorial pour le Council on Foreign Relations discuter or et son rôle possible en Chine, deuxième plus grande économie du monde. Il note que si la Chine converti seulement une «partie relativement modeste de ses $ 4000000000000 réserves de change en or, la monnaie du pays pourrait prendre une force inattendue dans le système financier international actuel. »

Pendant ce temps, les Chinois ont également été accumulent une quantité énorme de la dette américaine. À ce stade, les Chinois possèdent environ 1,3 trillions de dollars de notre dette, et que leur donne beaucoup de pouvoir sur notre monnaie et de notre système financier.

Un jour, si les Chinois voulaient saper la confiance dans le dollar américain et dans le système financier américain, ils ont beaucoup de munitions à leur disposition.

Et ce ne est pas seulement l’ensemble de cette dette qui donne à la Chine un effet de levier. Au cours des dernières années, les Chinois ont été achètent des biens immobiliers, des entreprises et des actifs d’énergie partout aux États-Unis à un rythme stupéfiant. Pour un petit goût de ce qui a été en cours, consulter la vidéo YouTube posté ci-dessous …

https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&ie=UTF8&langpair=auto%7Cfr&rurl=translate.google.com&tbb=1&u=https://www.youtube.com/embed/GKPjhDYvkfg&usg=ALkJrhgAo7m2tODsZOUhaPc9N1OyUQktRA Pour beaucoup, beaucoup plus sur cette tendance, se il vous plaît voir les articles suivants …

–  » Les Chinois acquièrent de gros morceaux de terres dans les collectivités partout en Amérique « 

–  » Rencontrez votre nouveau patron: Acheter des grands employeurs permettra à la Chine de dominer 1000s des communautés américaines « 

–  » Non seulement la plus grande économie – Voici 26 Autres façons Chine a dépassé l’Amérique « 

–  » Les Chinois veulent dépenser des milliards construction d’un 600 Acre ‘China Ville »Dans l’État de New York « 

–  » 45 signes que la Chine est coloniser l’Amérique « 

–  » Est-ce que Detroit être la ville la première grande chinoise aux Etats-Unis? « 

Sur la base du pouvoir d’achat, la taille de l’économie chinoise a déjà dépassé la taille de l’économie américaine.

Et il ya beaucoup de signes de problèmes à venir pour l’économie américaine à ce point. Je aime la façon Brandon Smith a mis dans un article récent …

Nous sommes seulement deux mois en 2015, et il a déjà prouvé être l’année la plus volatile de l’environnement économique depuis 2008-2009. Nous avons vu les marchés pétroliers se effondrer d’environ 50 pour cent en l’espace de quelques mois (tout comme la Réserve fédérale a annoncé la fin de QE3, indiquant la monnaie fiduciaire a été utilisé pour cacher baisse de la demande), le Baltic Dry Index perdre 30 pour cent depuis le début de l’année, la surprise de la monnaie suisse, les Grecs qui menacent la sortie de l’UE (et maintenant les citoyens grecs menaçant manifestations violentes avec le nouveau quatre mois deal peut-coups de pied), et les effets de la neuf mois longue grève de port de la côte Ouest pas encore quantifié. Ce ne est pas juste une expression fugace d’un premier trimestre négatif; ce est un signe des choses à venir.

En outre, les choses continuent à chercher très sombre pour l’Europe. Il était une fois, beaucoup se attendaient à l’euro de dépasser le dollar américain comme la principale monnaie de réserve mondiale, mais ce ne est pas arrivé. Et au cours des dernières mois, l’euro a été absolument se écraser . Le mercredi, il a frappé le point le plus bas que nous avons vu contre le dollar dans plus d’une décennie

L’euro dernière se élevait à $ 1,1072, 0,90 pour cent hors de la journée et en dessous d’un niveau de soutien clé, Sutton dit. Il est tombé à aussi peu que $ 1,1066, ce qui était le plus bas niveau de l’euro contre le dollar depuis Septembre 2003, selon des données Thomson Reuters.

L’euro a également baissé à son plus bas d’un mois contre le yen japonais, qui était à plat contre le dollar à ¥ 119,72 pour un dollar.

Comme les États-Unis et l’Europe de continuer à lutter, la Chine va vouloir un rôle beaucoup plus importante sur la scène mondiale.

Et comme le panneau d’affichage en Thaïlande suggère, ils sont plus que disposés à l’étape jusqu’à la plaque.

La route de l’avenir sera ainsi pavée de monnaie chinoise? Se il vous plaît sentir libre de partager ce que vous pensez en postant un commentaire ci-dessous …

Alerte : première application de la directive permettant la ponction des comptes bancaires | GoldBroker.fr

Alerte : première application de la directive permettant la ponction des comptes bancaires | GoldBroker.fr.

Alan Greenspan défend l’or, écoutons-le ! | GoldBroker.fr

Alan Greenspan défend l’or, écoutons-le ! | GoldBroker.fr.