Capture 4

« Les États-Unis en récession, et Poutine va vendre son gaz aux Japonais ! »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Évidemment, en ce jour férié passé à désherber mon potager (c’est difficile de faire du bio sans produit chimique… il est indispensable d’utiliser beaucoup d’huile de coude), je me demandais bien ce que j’allais pouvoir vous raconter (entre deux piqûres de ronces, d’orties et autre joyeuseté champêtre). Heureusement, les Américains (et accessoirement les Russes) ont pensé à ma détresse intellectuelle et sont vite venus à mon secours en me fournissant deux sujets. Le premier est exquis et le deuxième croustillant.

Figurez-vous que finalement, à la réflexion, les USA sont en récession. Cette dépêche est divine.

États-Unis : l’économie s’est contractée de 1 % au premier trimestre

Voilà, c’est le titre de la dépêche de l’AFP. L’économie américaine s’est contractée. Ce que j’aime c’est le « davantage que prévu »… Rien du tout oui, « ILS » avaient tous prévu un PIB en hausse. Bref, les Ricains nous avaient expliqué que leur PIB avait augmenté d’un petit 0,1 % tout symbolique mais en réalité, il n’en est rien puisqu’en « deuxième estimation » (c’est déjà drôle en soi la 2e estimation incertaine au doigt mouillé après un calcul en 1re estimation à la louche), le PIB est carrément en baisse de 1 %, et une baisse de 1 % c’est une récession !

Bon, c’est la première fois depuis 2011 que les USA voient leur PIB baisser mais ce n’est pas grave du tout car c’est à cause du froid… Oui, aux États-Unis, ils ont dû affronter un « polar vortex », soit un vortex polaire et ils se sont caillés de très longs mois. Résultat chez nous, en France, quand on a froid, on se chauffe plus donc on consomme plus d’électricité, plus de fioul, plus de gaz, on achète plus de pulls, de parkas, de doudounes et même des bonnets… Résultat ? Si les ventes de maillots de bain chutent drastiquement, il y a plein d’autres produits qu’on s’arrache… Même que quand il fait froid, j’achète plus de soupe (Royco) ou encore plus de choucroute… C’est excellent la choucroute et le cassoulet l’hiver, ça tient au corps comme on dit.

Mais aux États-Unis, rien du tout. Ils ne se sont pas chauffés plus, ils ne se sont pas achetés plus de pulls, et ils ont à peine bouffé plus de soupe, sans oublier que même McDo a vu ses ventes baisser de 1,7 %… Alors croyez-vous que ce soit vraiment à cause du froid ? Cette explication ne tient tout simplement pas la route (sauf pour UPS et autre camionnette sans pneus neige).

D’ailleurs lisez bien cette phrase au passage : « L’hiver particulièrement rigoureux a affecté tous les secteurs de l’économie hormis les dépenses de consommation, qui se sont maintenues à +3,1 % portées par les dépenses dans les services (+4,3 %)… » Tiens donc, finalement la consommation est même en hausse ! Comme quoi, les Américains vont bien se mettre au chaud au Wall Mart du coin !!

Alors la baisse du PIB s’explique par la révision à la baisse des stocks (les entreprises préférant déstocker que de produire plus, ce qui n’a rien à voir avec l’âge du capitaine ou la température ambiante, sans oublier les dépenses d’investissement qui ont dramatiquement chuté de 11,7 % avec, pour finir, des exportations elles aussi en recul de 6 %…

Mais que toutes les bonnes âmes « optimistes » se rassurent, je ne suis qu’un horrible pessimiste puisque même l’AFP vous dit que « cette contraction ne fait pas craindre une récession, définie par deux trimestres consécutifs de recul du PIB »… Je vous rappelle quand même que s’il faut 2 trimestres consécutifs pour parler de récession, il n’en faut qu’un pour parler de croissance… il ne faut donc pas être dupe ni naïf, pour ne pas dire complètement abruti, par les crétineries langagières de ceux qui vous dirigent. C’est la merde mais tout le monde fait semblant que tout va bien, jusqu’au jour où tout cela nous pétera lamentablement à la figure.

Un gazoduc pourrait relier le Japon à la Russie

Pendant ce temps, nos amis russes, par la voix de l’Agence de Presse RIA Novosti, nous apprennent qu’après avoir négocié avec les Chinois LE contrat du siècle de plus de 400 milliards de vente de gaz mais qui seront payés en yuans et en roubles ils s’attaquent désormais au marché japonais, et pas qu’un peu !!

Lisez plutôt :

« Un groupe de parlementaires japonais propose de construire un gazoduc reliant l’île russe de Sakhaline au Japon pour 6 milliards de dollars, a annoncé mercredi l’agence Bloomberg se référant au député nippon Naokazu Takemoto.
Le groupe d’initiative Pour la construction d’un gazoduc entre le Japon et la Russie envisage de soumettre le projet au premier ministre nippon Shinzo Abe en juin, en vue de proposer sa réalisation au président russe Vladimir Poutine pendant sa visite au Japon à l’automne prochain.

Long de 1 350 km, le gazoduc sous-marin dont la construction pourrait prendre cinq ans relierait la partie sud de Sakhaline à la ville de Hitachi, à 150 km de Tokyo, via les îles de Hokkaido et de Honshu. Il pourrait acheminer environ 20 milliards de m³ de gaz naturel an au Japon, ce qui correspond à 1 500 tonnes de gaz liquéfié et représente 20 % des besoins annuels du Japon.
«Le prix du gaz naturel sera deux fois moins cher que le prix du gaz liquéfié», estime le député Takemoto.

Selon lui, le projet de gazoduc russo-nippon existe depuis dix ans, mais les sociétés énergétiques japonaises n’affichent un intérêt pour cette idée que depuis l’accident nucléaire de Fukushima et l’arrêt des réacteurs nucléaires du Japon en 2011, qui a provoqué une hausse des importations de gaz liquéfié.
La récente annonce de la signature d’un contrat gazier russo-chinois de 400 milliards de dollars a eu un grand retentissement au Japon. Le groupe public russe Gazprom fournira 38 milliards de m³ de gaz par an à la Chine pendant 30 ans. »

Il n’y a pas à dire, le monde est en train de changer à grands pas et la désaméricanisation de l’économie mondiale est en marche. Le Japon est un « très » fidèle allié des USA, si les Japonais signent un tel contrat et qu’en plus ils ne paient pas le gaz russe en dollars, ce sera une nouvelle étape de la marginalisation des États-Unis qui ne pourront compter comme allié que l’abruti de l’Élysée, n’osant même pas parler du peuple français, ce qui ne fera pas bien lourd !

Vous voyez donc également pourquoi l’accord de partenariat transatlantique est aussi stratégique pour les USA. Pour nous, ce sera la catastrophe mais comme nous sommes dirigés par des crétins vendus à des intérêts étrangers…

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques.
Publicités