Je penche logiquement pour un mini « taper », qui va produire des maxi-frayeurs, et comme tout le monde aura très vite peur… ils arrêteront vite le « taper » ! Nous allons passer un mauvais moment sur les marchés. Un mauvais moment sur le pétrole, sur l’or… et puis tout repartira comme avant ! Tout repartira comme avant car en aucun cas l’économie américaine n’est en mesure de supporter des taux d’intérêt somme toute mesurés ne serait-ce que de l’ordre de 5 % ! La côte d’alerte est en réalité aux alentours des 3,5 % et deux paramètres sont à surveiller. Le premier, bien évidemment, le taux en lui-même à 3,5 % attention danger, mais compte également la vitesse d’augmentation des taux. Passer de 2,80 % comme actuellement à 3,5 % en 48 heures provoquerait un début de krach obligataire qui obligerait la FED à faire machine arrière en catastrophe, ce qui serait une très mauvaise chose.

Logiquement, on peut donc penser que si la FED annonce un début de « tapering », il sera tout d’abord d’une extrême modestie et que la réduction initiale sera comprise entre 5 et 10 milliards de dollars au grand maximum.

États-Unis : accord budgétaire au Congrès pour éviter un nouveau « shutdown »

Enfin, il est essentiel d’évoquer les dernières nouvelles qui sont a priori positives venant du Congrès américain puisque les négociateurs des deux camps, la sénatrice démocrate Patty Murray et le représentant républicain Paul Ryan, sont parvenus à un projet d’accord sur le budget qui doit cependant encore être adopté par les deux chambres, ce qui permettrait d’éviter une réédition du shutdown que nous avons connu il y a deux mois.

Ce projet de compromis budgétaire semble plutôt orienté vers une stabilisation budgétaire, sans réduction de dépenses massive, ni augmentation d’impôts trop douloureuse.

Ce statut quo budgétaire pourrait donc donner l’occasion à la FED d’initier enfin son désormais célèbre tapering. Enfin, en les réduisant maintenant, Ben Bernanke ménagera une petite marge de manoeuvre à son successeur Janet Yellen, comme Jean-Claude Trichet le fît pour préparer le terrain à Mario Draghi en 2011. Trichet a augmenté les taux… ce qui a permis à Mario de les baisser aussi vite ! À ce niveau, nous nous situons non pas dans le pilotage économique, mais dans le pilotage d’une communication. Rien de plus.

Le tapering sera donc modéré et de courte durée… avant que les injections de monnaie ne reprennent de plus belle. L’économie ne peut tout simplement pas supporter qu’on lui retire ses perfusions.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com.

 

A lire ceci il me semble logique de chercher les limites ou les prochains supports pour le Silver. Sommes nous sur des plus bas ou pas ? Je ne peux répondre à cette question ! je dois avouer que je ne suis plus certain de comprendre les aboutissants de ces attaques vu les niveaux des crs (cours). Aujourd’hui je vous donne un tableau. Le tableau de Gann, comme d’hab, je vous laisse à vos réflexions.

 

131108_Gann

 

Bien que les commentaires datent de Novembre, cela n’enlève rien de sa pertinence.

Publicités